Écrire un roman (part. 1)

writing-828911_1280.jpg

Vous avez été nombreuses et nombreux sur Instagram à me réclamer un article sur l'écriture d'un roman. Alors il y a vraiment beaucoup de choses à dire et à assimiler donc je vais faire ça en plusieurs parties.

Cela fait trois ans maintenant que j'écris. En plus d'être rédactrice freelance (spécialisée hôtellerie et tourisme), j'ai écrit 4 romans dont 3 publiés sous un nom de plume. Aujourd'hui je suis en pleine réécriture de mon avant-dernier roman pour le ressortir et que vous puissiez tous en profiter !

Lorsque j'ai pris la décision d'écrire un livre, j'avais très peu de bagages en rapport avec l'écriture. J'avais écrit quelques nouvelles étant adolescente, mais lorsque je me suis lancée dans l'aventure, je ne connaissais pas les bases, je n'avais pas fait d'études de lettres, et je ne savais pas trop par où commencer.

J'ai visité alors pas mal de sites et de forums pour trouver de l'aide. Et j'ai trouvé 1000 et 1 conseils divers et variés. J'ai aussi lu deux bouquins qui m'ont réellement aidée et m'ont permis d'avoir une vision plus claire de l'écriture et de l'édition. J'ai aussi remis la tête dans les cours de grammaire, de conjugaisons et d'orthographe (et oui !). Bref j'ai fait pas mal de choses pendant ces 3 ans pour m'aider à avancer et à m'améliorer.

Dans ce premier article nous allons voir ensemble la phase initiale, celle qui précède l'écriture. Parce qu'écrire un livre demande de la préparation. Et plus vous êtes prêts, plus l'écriture en sera simplifiée !

Partie 1 : L'AVANT

Reprendre les bases

dictionary-1149723_1280.jpg

À part si vous êtes un AS en français, je vous conseille vivement de vous replonger un peu dans quelques cours de grammaire et de conjugaison. Déjà, vous verrez, avec l'âge, on trouve ça beaucoup plus amusant que quand on était à l'école ! Il existe pas mal de sites avec des exercices mais moi j'avais opté pour la technique à l'ancienne avec deux livres trouvés à la Fnac. Hélas, je n'ai plus ces livres en ma possession mais je me souviens avoir opté pour un livre qui expliquait la conjugaison avec beaucoup d'humour ! Et ça rentre beaucoup mieux !

La langue française est extrêmement complexe, même en étant quelqu'un "qui ne fait jamais de faute", vous aurez besoin de faire appel à un ou une correctrice professionnel.le avant de publier votre roman. Parce qu'il y a une différence entre écrire un mail ou un texte de 500 à 1000 mots et un manuscrit pouvant aller jusqu'à 200 000 mots (les miens font en général 55 000 mots) ! Ayez toujours sous la main un dictionnaire classique, un dictionnaire des synonymes (le best) et un conjugueur (enfin, sur votre ordinateur quoi).

À lire : deux livres m'ont vraiment aidé à changer mon point de vue sur les techniques d'écriture et à comprendre ce qu'il fallait faire ou ne pas faire. Le premier : Écriture, mémoire d'un métier de Stephen King. Absolument fascinant surtout si on aime l'écrivain et ses œuvres ! On y apprend comment il a trouvé ses inspirations et à quoi ressemblent ses sessions d'écriture. Le deuxième : Premier roman, mode d'emploi de Laura Pécher. Assez technique (et très direct) mais intéressant car écrit par une actuelle agent littéraire et ancienne éditrice.

L'idée originelle

Les gens pensent souvent que les auteur.e.s sont touché.e.s par la grâce de Dieu et trouvent leurs idées en pleine nuit ou au détour d'une rue comme une révélation mystique. Il arrive bien entendu, qu'une idée nous frappe suite à la lecture d'un autre livre, après visionnage d'un film ou même après une conversation avec quelqu'un. Et c'est pour ça que je possède un petit carnet où je note toutes mes idées pour mes prochains livres (aujourd'hui, j'ai 2/3 synopsis en attente). Mais il peut arriver, et plus souvent qu'on ne le pense, de se trouver en panne d'inspiration. Il faut donc partir à la quête de l'idée !

Quels sujets voulez-vous aborder dans votre livre ? Quels sont les enjeux ? Le contexte ? Quelles sont les émotions que vous voulez transmettre ? Y a t-il un genre en particulier qui vous plaît (la romance, le fantastique, le polar, etc) ? Pourquoi lire ce livre ? Voici les questions que vous devez impérativement vous poser avant de vous lancer. Si vous n'avez pas de sujet en tête ou si vous ne savez pas comment fabriquer votre histoire, prenez une feuille blanche et noter les mots et verbes qui pourraient le mieux décrire votre roman (et cela peut même servir quand vous avez déjà votre sujet !).

old-1130743_1280.jpg

Par exemple, pour Rachel Baker, voici les mots que j'avais moi-même notés : traumatisme, résilience, combat, mélancolie, femmes, histoires, sentiments, peine, recherche, chemin, temps, pardon.

Trouvez une histoire qui apporte quelque chose aux lecteurs. Que ce soit un émotion, une réflexion ou des surprises. Écrivez aussi quelque chose qui a du sens pour vous, soyez vrai et honnête. Ne faites pas un roman sur les vampires si vous en avez horreur même si c'est à la mode ! Les lecteurs ne sont pas dupes, ils le verront.

OBSERVEZ ! Regardez autour de vous, inspirez-vous des choses qui vous entourent, de votre propre expérience, de vos peurs, de vos doutes... Écrire est le meilleur moyen de communiquer tout ce que vous ne pouvez pas communiquer dans la vraie vie. C'est un véritable exutoire et vos expériences réelles peuvent vous aider. En bref, vous avez les idées en vous, il suffit juste d'un peu de stimulation pour les aider à jaillir !

Les personnages

Arrêtez tout. Je vous le dis tout de suite. Voici la première chose que vous devez savoir et retenir avant de commencer à écrire : LES PERSONNAGES SONT LA CLÉ DE VOTRE ROMAN. Et voilà ! On peut arrêter l'article ici, bonne fin de journée et bonne écriture !

aerial-3503341_1280.jpg

Plus sérieusement, cette information est capitale. Vos personnages feront votre roman. Vous pouvez écrire une histoire plus ou moins commune, si vous tenez des personnages exceptionnels, c'est le succès assuré ! Quand je parle de succès, je parle de qualité du livre bien entendu. Le lecteur aime s'attacher aux personnages et plus particulièrement au héros d'un livre. Alors prenez cette partie très au sérieux.

Pour commencer, faites un tableau avec en haut le nom de votre héros ou héroïne ainsi que les différents personnages que vous souhaitez intégrer. Et inssuflez-leur la vie ! Nom, âge, ville de naissance, caractéristiques physiques, métier, peurs, hobbys, passé, qualités, défauts, handicap, etc... Tout doit y passer pour que ces personnes deviennent réelles (oui réelles !). Quels sont les liens qui les rattachent entre eux ? S'apprécient-ils ? Comment se connaissent-ils ? Pourquoi sont-ils présents dans votre livre ? Chaque personnage doit trouver sa place et ne doit pas être inutile.

Passez du temps sur cet exercice car il est décisif. Une fois vos personnages bien établis, il sera plus facile pour vous d'écrire les dialogues et de prévoir les réactions et actions de votre héros ou de tel et untel lors de l'écriture de votre roman.

Les lieux

usa-1777986_1280.jpg

Il est toujours plus facile d'écrire sur des lieux (et des sujets !) que l'on connaît. Et pourtant je n'ai pas écrit un seul livre en France ou à Paris. Mes livres se sont passés à Londres, en Alabama, en Caroline du Nord et en Pennsylvanie. À part Londres, je ne suis jamais allée dans ces états américains (j'ai visité Los Angeles il y a quelques années). Alors comment j'ai fait ? Et bien je me suis beaucoup renseigné ! Wikipédia, photos, films, Google Maps, livres...

Préparez un dossier avec des images des lieux où se passent votre action : maisons, restaurants, rues, etc... Celles-ci vous accompagneront et vous donneront de l'inspiration. Un peu comme si vous prépariez un voyage !

Choisissez un lieu de départ et un lieu d'arrivé à votre histoire. D'où part votre héros ? Où va t-il arriver ? Par où passe t-il ? Répondre à ces questions vous permettra d'établir un cadre et une structure à votre livre.

Si vous écrivez un polar, renseignez-vous sur le système judiciaire du pays, les lois, le fonctionnement de la police et de la justice... Internet regorge de ces informations.

En bref, faites vos recherches en amont et maîtrisez votre sujet !

SOON / PARTIE 2 : PENDANT

Voici notre prochaine partie que nous verrons dans un autre article (car là vous avez déjà pas mal de choses à lire et à préparer si vous vous lancez aujourd'hui et que j'avoue que j'ai trop chaud pour continuer à écrire !).

Dans cette partie nous verrons : le temps d'écriture, le flux créatif, le syndrome de la page blanche (et noire), la structure du récit, et comment bien démarrer un roman.

N'hésitez pas à partager vos conseils et même à me poser vos questions :)

À bientôt !
Lucie

 

La seconde vie de Rachel Baker : la genèse

Hello !

Ça faisait un petit moment que j'avais envie de vous préparer un article pour parler un peu plus en profondeur de mon livre La seconde vie de Rachel Baker.

Il faut savoir que La seconde vie de Rachel Baker n'est en fait pas mon premier livre. En effet j'ai déjà publié 3 livres sous un nom de plume. D'ailleurs, le 3eme sera réédité sous mon véritable nom d'ici la rentrée 2018 (je m'avance sur la date, mais disons que ce sera dans ces eaux-là).

À la base La seconde vie de Rachel Baker devait aussi sortir sous mon nom de plume. Mais j'en avais un peu marre de ne pas pouvoir crier haut et fort que je sortais des bouquins et cela me frustrait beaucoup trop. J'ai donc décidé de le publier sous mon vrai nom, histoire que mon patronyme soit rattaché à kekchoz.

L'origine du livre

Avant d'écrire LSVD Rachel Baker, j'avais travaillé pendant 6 mois sur un tout autre manuscrit. Au milieu de l'écriture, j'ai commencé sacrément à m’essouffler et je ne savais plus où j'allais. J'ai lâché l'affaire et j'ai fait une pause dans l'écriture pendant 2 mois.

Mais bien entendu, j'avais toujours cette envie d'écrire et de sortir un nouveau roman. Il fallait alors que je trouve quelque chose dont j'étais sûre que j'allais pouvoir aller au bout. Quelque chose de motivant pour moi et où je n'allais pas finir par me paumer ou tomber en panne d'inspiration. J'avais déjà un sujet en tête : la résilience. J'avais terriblement envie d'écrire sur le trauma et la capacité humaine de se reconstruire. J'ai donc décidé de partir d'un événement traumatique, pour construire ensuite, plusieurs histoires différentes. Voici comment La seconde vie de Rachel Baker est né. Il fallait que ce personnage soit confronté à un événement terrible dès le début du livre et que le lecteur avec ce personnage, avance jusqu'à un sentiment nouveau, une forme de renaissance.

Le style

Je suis normalement plutôt attirée par le genre polar/thriller. Le drame me touche beaucoup mais jusque là je n'avais pas osé me lancer là-dedans. Pourtant, j'ai pris énormément de plaisir à écrire ce livre. C'est assez plaisant d'écrire sur les sentiments humains, et ça m'a permis de développer ma plume et mon style.

L'action du livre se passe en Alabama. Pourquoi ? Tout simplement parce que je suis fascinée par la culture et l'imagerie américaine. Impossible pour moi d'écrire (ou de lire !) un roman qui se passerait chez moi, en France. Il y a un aspect cinématographique dans tous les polars américains et globalement dans la littérature américaine, et je pense que c'est ce qui m'attire. Il me faut cette lumière, cette ambiance, cette poussière, cet espace, qu'il serait difficile de trouver dans une ville française.

welcomeAlabama.jpg

En plus d'être une histoire sur la reconstruction, La seconde vie de Rachel Baker est aussi une histoire d'amour. Une histoire d'amour pour les autres, mais aussi pour l'autre. Difficile de ne pas insérer un peu de romance (même si je n'aime pas ce mot trop biaisé aujourd'hui) dans mes livres, tout simplement car je pense que cela fait partie de la vie. On tombe amoureux, on ressent, on aime, tous les jours. Écrire sur la naissance des sentiments est très motivant et inspirant.

La couverture du livre provient d'une vieille carte postale américaine trouvée sur une bibliothèque en ligne, la Boston Public Library. Elle montre le parking du Bellevue Diner situé à Montgomeryville. J'ai eu un véritable coup de cœur lorsque je l'ai vu la première fois. Elle illustre parfaitement cette ambiance si particulière des petites villes américaines.

Bellevue_Diner,_located_at_Montgomeryville,_PA.,_on_Route_U.S._310_-_202_(85433).jpg

Quand l'idée devient objet

En bref, La seconde vie de Rachel Baker est un livre qui parle de reconstruction, de l'Amérique, des autres, de l'amour, des souvenirs, du courage mais aussi un peu de soi.

Vous le trouverez un peu partout sur internet en version ebook (3,99€) et papier (14,90€), et vous pouvez directement le commander auprès de votre libraire ! Surtout, surtout (!) n'hésitez pas à laisser des commentaires un peu partout (Amazon, Booknode, etc). J'aime beaucoup lire vos retours, ils m'apprennent beaucoup et surtout, cela m'aide énormément pour la suite ! Merci !

90809302-CBBF-4128-87BE-9B14B4C1B5E6.JPG
508D156C-1494-4804-BC43-A0895F6E4D45.JPG

SPIRIT OF AMERICA

À l'occasion de la sortie de mon roman La seconde vie de Rachel Baker, et sur une initiative personnelle, Marine Chapon, photographe de talent, et moi-même, avons décidé de se retrouver pour une séance photos 100% #americandream.

Le rendez-vous est donné au HD Diner de Bastille à Paris où nous passons commande d'un burger et d'un milkshake version vegan (yes, I'm vegan!).

Marine m'a envoyé les photos très rapidement et que dire à part que j'ai été totalement conquise du style et du rendu ! Je vous laisse en juger par vous-même à travers cette sélection !

La seconde vie de Rachel Baker est disponible en ebook et papier.

 

LUCIE DINER-6.jpg
LUCIE DINER-16.jpg
LUCIE DINER-11.jpg
LUCIE DINER-1.jpg
LUCIE DINER-18.jpg
LUCIE DINER-30.jpg
LUCIE DINER-15.jpg
LUCIE DINER-29.jpg
LUCIE DINER-26.jpg
LUCIE DINER-3.jpg
LUCIE DINER-22.jpg

Chronique : Rebecca de Daphné du Maurier

Première chronique avec ma dernière lecture en date : Rebecca de Daphné du Maurier.

Présentation du roman

rebecca.jpg

Date de publication : août 1938
Nombre de pages : 632
Langue d'origine : Anglais
Genre : Policier, Gothique, Mystère, Amour

Résumé :

Un manoir majestueux : Manderley. Un an après sa mort, le charme noir de l’ancienne propriétaire, Rebecca de Winter, hante encore le domaine et ses habitants. La nouvelle épouse, jeune et timide,  de Maxim de Winter pourra-t-elle échapper à cette ombre, à son souvenir ?
Immortalisé au cinéma par Hitchcock en 1940, le chef-d’œuvre de Daphné du Maurier a fasciné plus de trente millions de lecteurs à travers le monde. Il fait aujourd’hui l’objet d’une traduction inédite qui a su restituer toute la puissance d'évocation du texte originel et en révéler la noirceur.
 
Cette nouvelle traduction retranscrit remarquablement les atmosphères nimbées de mystère et l'ambiguïté – si chère à Hitchcock – des personnages, qu'ils soient morts ou vifs. Marine de Tilly, Le Point.

Rebecca est un de ces romans qui hantent un esprit toute une vie. Olivia Mauriac, Figaro Madame.

Une excellente traduction qui permet de redécouvrir ce roman indémodable et subtil. Olivia de Lamberterie, Elle.

Critique

On m'a gentiment offert ce livre à l'occasion de mon anniversaire en février dernier, et je ne l'ai pas laissé trainer longtemps dans ma bibliothèque (pourtant remplie de livres en attente de lecture) tout simplement car je savais que ce livre était à l'origine du tout premier film d'Alfred Hitchcock. Mais aussi, car le résumé m'interpellait énormément : le manoir, une mort mystérieuse, l'ombre d'une défunte épouse... Ça sonnait le roman sombre et noir comme j'aime !

La première partie du roman centre les personnages principaux. On découvre alors l'héroïne, demoiselle de compagnie d'une femme riche et hautaine répondant au nom de Mme Van Hopper, qui réside avec cette dernière dans un bel hôtel du Sud de la France. Le portrait de l'héroïne est vite dessiné : c'est une jeune femme timide, réservée, naïve, qui ne connaît rien des choses de la vie (ou de l'amour). C'est un peu le type de personnage féminin que l'on rencontre trop souvent dans la littérature sentimentale d'aujourd'hui...
La jeune femme va rapidement rencontrer Maximilien de Winter, un homme plus âgé qu'elle, riche, mystérieux et veuf depuis peu. C'est alors le coup de foudre du côté de notre jeune héroïne. Après quelques rendez-vous, celui-ci lui propose de l'épouser et de partir vivre avec lui dans le sublime et célèbre manoir de Manderley.

La suite du roman se passe donc dans ce lieu mystérieux et oppressant où la nouvelle Mrs. de Winter ne se sentira jamais à sa place. L'ex-femme de Maximilien, Rebecca, hante le lieu et le résidents.

Toute l'histoire tourne autour de ce personnage absent et du mystère qui entoure sa mort...

Ce que j'ai aimé :

La plume de l'auteure, extrêmement fine et avec un vocabulaire riche et élégant. On peut d'ailleurs souligner une très belle traduction d'Anouk Neuhoff.
L'histoire en générale est prenante, sans trop de rebondissements, avec assez de mystères pour avoir envie de découvrir la suite.
La description du manoir. Le lieu est parfaitement décrit, les 5 sens sont sollicités. Il y réside à la fois une sensation de liberté et de chaleur et à la fois un côté lugubre et menaçant.
La partie polar du roman. Très peu présente au final (on est surtout concentré sur les pensées et les peurs de l'héroïne) mais rudement bien menée.
L'évolution du caractère de l'héroïne. Bien que prévisible, c'est assez plaisant de la voir gagner en maturité face aux épreuves.
Le livre ne connait aucun temps morts bien que très descriptif. Il réside un climat angoissant et pesant du début à la fin.
La fin ! Une fin glaçante et imprévisible.

Ce que j'ai moins apprécié :

Certaines facettes de Mrs. de Winter. Trop prude, trop amoureuse, trop fragile.
Certains personnages trop caricaturaux (Mrs Danvers par exemple que j'ai eu un peu de mal à cerner).

En bref, j'ai passé un très bon moment de lecture, assez addictif et une fin qui m'a vraiment laissé sans voix. C'est une lecture que je conseille pour les adeptes de livres qui se passent quasi en huis clos. Je suis d'ailleurs assez curieuse de voir l'adaptation ciné !

Ma note : 7,5/10

 Image tirée du film Rebecca d'Alfred Hitchcock.

Image tirée du film Rebecca d'Alfred Hitchcock.


 

 

 

La seconde vie de Rachel Baker : une date de sortie !

Bonjour à tous,

Je suis très heureuse de vous annoncer une date de sortie pour mon roman "La seconde vie de Rachel Baker" !

Celui-ci sera disponible en  version ebook sur différentes plateformes (Amazon, Fnac, Librinova) et en version papier sur le site de Librinova, le 30 mai !

Alors soyez prêt pour mercredi prochain !

La version papier sera étendue ensuite dans les librairies (françaises et en commande uniquement) et sur les différentes plateformes (Amazon, Fnac...) d'ici un mois.

J'ai hâte de lire vos commentaires !

À bientôt.

 SORTIE OFFICIELLE LE 30 MAI 2018 - Format papier et numérique

SORTIE OFFICIELLE LE 30 MAI 2018 - Format papier et numérique